Lame XII : Le pendu

Le consultant, devant cette carte, se sent un peu déconcerté. Il est vrai que toutes les données sont inversées par rapport aux critères conventionnels. Les entraves apparentes ne sont que les signes d'une acceptation positive de l'adversité. Le sujet doit développer en lui le dévouement, l'altruisme et ne pas se sentir coupable de l'enchaînement rigoureux d'un destin dont il est le spectateur impuissant. Cette carte montre au consultant la puissance de la force spirituelle et de la force intérieure, seules valeurs sur lesquelles il peut compter car, physiquement, l'action ne lui appartient plus.Sentiments Rupture. Faux espoirs. Blocage. Professionnel Risque de perdre son emploi. Contrariétés professionnelles. Domaine financier Tracasseries matérielles. Pertes d'argent. Divers Découragement. Risque de mensonge. - Période tendue dans laquelle vous êtes confronté(e) à une certaine immobilité voire découragement. Cette paralysie morale est fortement liée aux questions de l'existence. - A la maison, vous vous sentez prisonnier(e). Un rien vous étouffe même si vous cherchez à le dissimuler auprès de vos proches. Une légère dépression vous empêche de bouger. - A l'extérieur, deux interprétations s'imposent : soit vous êtes à la recherche d'un emploi, ce qui vous mine et vous décourage, soit dans une ambiance de travail houleuse. - Dans l'avenir, vous allez être préoccupé(e) par des questions existentielles. Si la constante est positive, vous saurez combattre cette immobilité. - Le Pendu, en constante, incarne l'apathie et l'immobilité. Liée à une déception, soit sentimentale ou professionnelle, vous avez dû mal à voir en vous-même.